dimanche 6 août 2017

La X-Terra - Trail de Tahiti : 44 km de folie !

Il y a de cela déjà 3 mois Rémi à participé à une course... Oui, on aura mis le temps pour publier cet article, mais notre "routine" quotidienne et nos vacances ne nous ont pas permis d'évoquer ce souvenir plus tôt (et nous ne souhaitions pas diffuser l'article entre deux articles sur la Nouvelle-Zélande et ceux plus récents des Marquises/Australes !).

Bref, si vous vous souvenez bien, lors de notre séjour en Nouvelle-Zélande, nous vous évoquions les entraînements qu'il faisait aux aurores (et dans le froid !)... 

C'était LA course qu'il avait envie de faire à Tahiti : la X-Terra Trail Tahiti 2017. Un parcours nature, en trail donc, long de 44 kilomètres. A noter que l’événement X-Terra est organisé sur un weekend complet avec plusieurs épreuves : triathlon, course en binôme en "run and bike" et enfin le trail.



Il est évident qu'une grosse préparation physique a du être mis en place avant ce gros événement. Il aura fallut 11 semaines d’entraînements avant de pouvoir s'aligner au départ de cette course. 

Si l'on doit résumer les 11 semaines d'entrainement en deux chiffres : 
  • 566 km, 
  • 60 heures de course a pied.  
Autant vous dire que les deux dernières semaines ont été très compliqués par la perte de plaisir et d'envie de courir.

Le jour-J arrive et c'est sans aucune pression que Rémi s'élance. La X-Terra consiste à traverser Tahiti via la splendide vallée de la Papenoo : passage a gué, frôler des cascades, traverser des espaces boisés, des pentes raides et des descentes tout aussi pentues ! Très beau temps sur l'ensemble du parcours, soleil radieux mais qui aura tapé sur la tête lors de la montée principale de la course entre le 10ème et le 15ème kilomètres. Une fois passé le tunnel au sommet de cette ascension (après 2h de course), Rémi entame la descente où l'attendent les autres difficultés du jour. 

Il commence à s'alimenter (barre protéinée) afin de continuer sans trop de problèmes. Mais cela ne se passe pas comme prévu. Un des gros points faibles qu'un coureur de trail peut rencontrer s'est bien l'alimentation sur le long terme. Il a été impossible pour Rémi d'avaler quoi que ce soit pendant cette course. Il n'a pu s'alimenter qu'avec des boissons énergétiques des différents ravitaillements. Bien évidemment sans apport de "carburant" lors d'un si difficile exercice (dénivelé, chaleur, humidité et distance) le corps dit stop. Et après le 33ème kilomètre, à un point de ravitaillement, il dû s'allonger une dizaine de minutes dans l'herbe (plus d’énergie, la tête qui tourne...). Des pompiers établis sur le parcours lui demandent s'il désire abandonner. La réponse est bien entendu non : "Je continue même si je dois finir en marchant ! ". Ce sentant un peu mieux il repart en marchant, et après avoir bu quelques bouteilles de boisson énergétique il pu a nouveau courir. Mais, chose étonnante la dernière grosse difficulté (montée) fut avalée avec une facilité déconcertante ! D'autant plus qu'il se mit à rattraper et à doubler une dizaine de coureurs (qui l'avaient dépassés lors de sa pause) avant de descendre sur l'arrivée où Marie et Hinatea l'attendaient avec impatience ! Rémi boucla ainsi son premier (et pas le dernier) X-Terra en 5h33min !

  
Un résumé en quelques chiffres de la course :
  • 44 kilomètres,
  • 3829 m de dénivelé (positif/négatif),
  • 5h33 min de course 
  • vitesse moyenne 8.2 km/h.
A son arrivée ! 
Voici la vidéo officielle présentant la X-Terra 2017 (d'après des images de 2016), histoire de découvrir où est passé Rémi (par beau temps pour lui !) !


2 commentaires:

  1. Chapeau ! Un véritable champion, Hinatea peut être très fière de son papa 😍

    RépondreSupprimer